Elles piquent, se tordent, caressent ou claquent, ces mains ! Elles font des manières à leur manière... et dessinent en gesticulant une poésie absurde aux frontières du coude !
Un cabaret en miniature qui explore, mains levées, les drames et les passions humaines...
Que le spectacle commence !

Dans la série Aujourd'hui 2 Mains :

Fablounette

Durée: 0:48
En résumé:

La Fontaine ayant écrit tout l'été se trouva fort dépourvu lorsque les mains vinrent lui faire la bise.

Un sketch sans aucune moralité !

10 Réactions :

Portrait de tinoudallas

preum's I-)

preum's Endormi

Portrait de Bébé

C'EST QUOI !!!! c'est serieux

C'EST QUOI !!!! c'est serieux le mangé!!!! En colère
con de conteur!!!! Sifflotant

Portrait de Bébé

erratum il fallait lire :

erratum il fallait lire : "c'est vrai quoi!!!"
Large Sourire
(je sais vous vous dites "bouh elle est naze!!" Mais vous vous avez pas un frere qui fais la course à la première réaction, à coté de vous...)
Clin d''oeil

Portrait de LittleDustStar

Bon... Et bien désolée mais c

Bon... Et bien désolée mais c po terrible... et vi.... Je suis un peu décontenancée.. ke dire.... g mal... les larmes me viennent mais elles ne sont pas de rire Roulant des yeux En espérant ke la suite me fera oublier cet épisode tragique. Mr J je t'm kan mme Large Sourire

Portrait de monsieur k

Ah ouais moi j'aime bien. J'y

Ah ouais moi j'aime bien. J'y vois une métaphore de la société de consommation face à la culture. J'ai bon ?

Portrait de nikoteen

Une comédie drôle et

Une comédie drôle et émouvante, dans la ligne du théâtre yiddish, de Timothy Daly. Il y a une unité de langage d’un personnage à l’autre qui donne sa dimension poétique au propos. Deux comédiens mettent leur abatage et leur passion au service de héros flamboyants pris dans les tourments d’une épopée tourbillonnante où se côtoient la liberté et la mort. Un spectacle vivant et enjoué qui, entre opérette au deuxième degré et tragédie musicale déjantée, propose une lecture pleine d’entrain des vicissitudes amoureuses d’un jeune camembert qui a du mal à grandir. Du grand, de l'immense théâtre. Bravo l'oeil.

-- nikoteen.

Portrait de Em'

:|

Sérieux

Portrait de sandrine

moi j'aime. c'est comme un

moi j'aime. c'est comme un haiku japonais, c'est court, c'est poétique, on comprend pas le pourquoi, mais on a 30s d'ouverture vers un autre monde...

Portrait de Cricri

pas faux et c'est pour ca que

pas faux
et c'est pour ca que c'est bon

Portrait de duboss

Oui, un monde tout en

Oui, un monde tout en odorama, Sandrine ! (La question qui se pose : Lors du tournage, quelle était la chose la plus repoussante pour nos naseaux délicats ? L'acteur (David Jimenez) ou le camembert !?!